Jacky Viallon
Accueil du site > BIOGRAPHIE > Jacky Viallon

Jacky Viallon

mardi 13 juillet 2010, par Gilles

Après une formation de comédien et plusieurs détours universitaires il fonde une compagnie théâtrale avec Danièle Bouvier.

Il mène parallèlement une carrière d’auteur, de comédien et de critique dramatique. Il est publié dans diverses maisons d’édition : Actes-Sud-Papiers, Avant-Scène-Théâtre, Lansman, La Vague à l’âme, Nathan/Retz, Milan, Crater, Le Temps des Cerises, Théâtre Public, Café Noir et Dorval éditions. (Théâtre, romans, nouvelles, essais et articles divers pour jeunes et adultes)

Ses textes sont régulièrement diffusés sur France-Culture. Il a reçu de nombreux prix quant à ses nouvelles. Certaines d’entre elles, extraites du recueil M.Tendre (Ed.Le Temps des Cerises) sont en cours d’adaptation pour le cinéma.

Lauréat Beaumarchais pour la pièce La Mécanique de l’Autruche et premier prix au concours Premières Répliques de la scène nationale d’Angoulême avec la pièce La Langue de Bois (Ed.Lansman). Il a obtenu l’aide à l’écriture du Centre National du Livre pour le roman La Maison Cassée. Ce projet a fait l’objet d’une résidence d’auteur à La Chartreuse de Villeneuve-Avignon (Centre National des Ecritures du Spectacle en vue de théâtraliser une partie du roman précité.

Il a bénéficié de l’aide à la création Beaumarchais pour le montage à la scène de sa dernière pièce, « Effraction scénique Ed.Dorval, qui aborde ironiquement le problème de la condition de vie du comédien et de l’auteur.

Il anime également des ateliers d’écriture et de théâtre avec la Maison du Geste et de l’Image, la C.C.A.S ( E.d.f / G.d.f ), la Maison des Ecrivains et le centre culturel de Villiers-sur-Marne.

Il collabore avec des plasticiens autour de créations de catalogues. Correspondant de presse auprès de différentes revues culturelles notamment au Journal des Spectacles et Webthea.

Conseiller littéraire, aux éditions Dorval, il s’intéresse à l’avenir du livre et à l’évolution de l’écriture contemporaine.

Répondre à cet article

jacky-viallon-pied