Jacky Viallon
Accueil du site > OEUVRES > Le Gros Georges

Le Gros Georges

1993

mardi 13 juillet 2010, par Gilles

Gros-Georges est très paresseux, voilà un joli défaut qui demande qu’à être entretenu. Seulement, il faut beaucoup d’effort et d’ingéniosité pour se laisser couler tendrement dans les bras de la douce paresse. Somme toute, il faut beaucoup d’organisation, surtout quand on est perturbé par l’arrivée de l’Oncle Gaufrette pendant les grandes vacances. Ce dernier obsédé par la grammaire, les mathématiques et la perte de temps va perturber la quiétude de la famille de Gros-Georges.Heureusement… les paresseux bénéficient d’une douce et mystérieuse protection. A cause de la société trépidante : une espèce peut-être, hélas, en voie de disparition ?

2500 Messages de forum